Statistiques globales sur la production et la consommation de thé

En bref

  • La production mondiale de thé a augmenté en 2022 grâce à la production de thé vert venant compenser la pénurie de thé noir en provenance du Sri Lanka.
  • La consommation mondiale de thé a augmenté de 2 % en 2022 par rapport à 2021.
  • Au cours des dix dernières années, la consommation mondiale de thé a augmenté annuellement de 3,3 %.
  • En 2022, le Kenya, la Chine et l’Inde ont augmenté leurs exportations.
  • Après avoir augmenté de 14,5 % en 2022, les prix du thé ont chuté de 9,2 % en 2023 dû à une offre élevée et une demande plus faible.
  • À moyen terme, le marché du thé noir devrait croître mais à un rythme plus lent que le marché du thé vert.
  • La diversification, l’innovation, et la montée en gamme sont clés pour booster la performance du secteur, alors que le comportement des consommateurs évolue et tend vers les thés spécialisés et les produits de haute qualité.

Les donnés qui suivent ont sont tirées du rapport de l’Organisation pour l’alimentation et l’agriculture de l’ONU.

Vous pouvez trouver le rapport ici: Current global market situation.

59
Champs de thé.

Production mondiale de thé

  • La production mondiale de thé a augmenté de 3,2 % par an au cours des dix dernières années. Elle a atteint 6,7 millions de tonnes en 2022.
  • La croissance est venue principalement de la Chine, où la production dans le pays a augmenté annuellement de 5,9 %, passant de 1,92 million de tonnes en 2013 à 3,34 millions de tonnes en 2022, largement dû au marché domestique.
  • La Chine produit près de 50 % du thé mondialement, suivie par l’Inde, avec 20,5 %.
  • La production indienne de thé a augmenté de 1,8 % en 2022 pour atteindre 1,37 million de tonnes.
  • La production de thé en Inde est confrontée à plusieurs défis, tels que des conditions météorologiques défavorables et une demande internationale et nationale modérée.
  • Les deux plus grands pays exportateurs de thé sont le Kenya et le Sri Lanka, avec 542 561 tonnes de thé pour le premier et 255 973 tonnes pour le second.
  • La production au Kenya a légèrement augmenté en 2022, tandis qu’au Sri Lanka, elle a diminué de 15,6 % due à l’interdiction des engrais de 2021. Cela a créé la plus grande pénurie de récolte depuis 1995.
  • La production mondiale de thé a augmenté de 1,6 % en 2022 par rapport à 2021, une hausse de la production de thé vert compensant la baisse de la production de thé noir.
  • Au niveau mondial, la production de thé noir a augmenté annuellement de 2,1 % et celle de thé vert de 4,9 % au cours de la dernière décennie, en réponse à la persistance des prix fermes et aux bienfaits pour la santé associés au thé.

Exportations mondiales

  • Les exportations mondiales de thé ont augmenté annuellement de 0,5 % au cours des dix dernières années pour atteindre 1,84 million de tonnes en 2022.
  • Les exportations de thé vert ont connu une croissance annuelle de 2,0 % durant la dernière décennie. La croissance annuelle du thé noir ne fut que de 0,2 %.
  • Les exportations de thé noir ont augmenté de 0,9 % en 2022, grâce à l’augmentation des expéditions en provenance du Kenya et de l’Inde, respectivement premier et troisième plus grands exportateurs de thé noir.
  • Les exportations de thé en provenance du Sri Lanka, deuxième plus grand fournisseur de thé noir mondialement, ont chuté de 12,5 % en 2022 dû au fort déclin de la production de thé dans le pays.
  • Les exportations mondiales de thé vert ont augmenté de 1,7 % en 2022, stimulées par l’augmentation des expéditions en provenance de Chine.
  • La Chine exporte plus de 75 % du thé vert exporté.
60
Commerce international.

Consommation

  • Les prix, le revenu, les démographies (âge, éducation, occupation, contexte culturel), et une préférence croissante pour des boissons plus saines sont les principaux facteurs influençant la consommation de thé. La demande pour les thés spécialisés et de qualité supérieure en a profité.
  • La consommation mondiale de thé a augmenté annuellement de 3,3 %, atteignant 6,5 millions de tonnes en 2022.
  • La croissance de la demande de thé est soutenue par l’augmentation du revenu par habitant dans les économies émergentes telles que la Chine et le Pakistan, avec des taux de croissance annuels de la consommation de 6,5 % et 8,1 %, ainsi que de l’Inde.
  • La Chine représente 46 % de la consommation mondiale de thé avec 3 millions de tonnes en 2022.
  • L’Inde est le deuxième plus grand consommateur de thé représentant près de 18 % de la consommation mondiale (1,16 million de tonnes), suivie par la Turquie, le Pakistan et la Russie.
  • La consommation mondiale de thé a augmenté de 2,0 % en 2022 par rapport à 2021 et a continué à augmenter en 2023, stimulée par une forte demande.
  • La consommation de thé en Europe et en Amérique du Nord a diminué en raison de la forte concurrence avec d’autres boissons, mais elle devrait repartir à la hausse dans la décennie qui s’annonce.

Prix

  • Les prix internationaux du thé sont restés stables au cours de la dernière décennie.
  • En 2022, le prix composite du thé de la FAO a augmenté de 14,5 % pour atteindre $2,80 par kg, contre $2,44 en 2021, notamment dû à une forte demande mondiale et une offre réduite en provenance du Sri Lanka.
  • En 2023, les prix du thé ont diminué de 9 % pour atteindre $2,54 par kg en raison d’une plus grande offre de thé et d’une demande affaiblie.
  • Le ralentissement de l’économie mondiale a exercé une pression supplémentaire sur les prix, affaiblissant la demande domestique et internationale, et entraînant un excédent sur le marché du thé.

Estimations de la production mondiale de thé

  • Les estimations de croissance annuelle de production du thé noir sont de 1,6 % pour atteindre 4,42 millions de tonnes d’ici 2032.
  • Cette croissance reflète la croissance de production dans les principaux pays producteurs de thé, y compris le Sri Lanka.
  • Les estimations de croissance annuelle de la production de thé vert sont de 6,3 % pour atteindre 4,25 millions de tonnes d’ici 2032.
  • La production de thé vert en Chine devrait presque doubler, passant de 2,06 millions de tonnes en 2020 à 3,98 millions de tonnes en 2032, grâce à une productivité accrue par la replantation de variétés à rendement plus élevé et à l’amélioration des pratiques agricoles.
  • Le Vietnam prévoit également d’augmenter sa production de thé vert avec un taux de croissance annuel moyen de 1,5 %.
61
Thés et infusions.

Estimations de la consommation mondiale de thé

  • Les facteurs contribuant à l’augmentation de la consommation mondiale sont la croissance du revenu par habitant dans les pays producteurs et la prise de conscience des bénéfices du thé pour la santé.
  • Les prédictions de la croissance de la consommation de thé noir sont de 1,8 % annuellement, atteignant 4,06 millions de tonnes d’ici 2032.
  • Une forte croissance est attendue dans les pays producteurs d’Asie et d’Afrique avec des taux de croissance variant respectivement de 1,9 % à 2,8 % et de 1,6 % à 3,4 %.
  • L’Inde devrait rester le plus grand pays consommateur de thé noir avec une part de marché de 32 %, suivie par la Chine (14 %) et le Pakistan (7 %).
  • La consommation déclinante dans les marchés importateurs traditionnels en Europe et en Amérique du Nord devrait s’inverser.
  • L’innovation et la croissance du secteur premium sont clés pour l’expansion du marché tandis que les préférences des consommateurs s’orientent vers des thés spécialisés et de haute qualité.
  • La croissance rapide de la consommation de thé noir en Chine est attribuée à la popularité des thés fermentés en briques, comme le Pu-erh.

Projections des exportations

Exportations de thé noir (2032)

  • Les exportations de thé noir devraient atteindre 1,81 million de tonnes en 2032 en provenance de tous les pays exportateurs.
  • Le taux de croissance annuel de l’exportation de thé noir devrait être de 1,2 % à moyen terme.
  • Le Kenya devrait maintenir son leadership avec un taux de croissance de 1,4 %, suivi de l’Inde (1,1 %) et du Sri Lanka (0,7 %).
  • L’Inde devrait devenir le deuxième plus grand exportateur de thé noir, surpassant le Sri Lanka.
  • Les exportations du Sri Lanka devraient se redresser mais à un rythme plus lent.

Exportations de thé vert (2032)

  • Les exportations de thé vert devraient augmenter de 3,5 % annuellement, atteignant 574 000 tonnes.
  • La Chine et le Vietnam sont les deux marchés positionnés à profiter le plus de ces augmentations.
  • La Chine devrait continuer à dominer le marché avec 429 919 tonnes de thé vert exportées, soit 75 % des exportations mondiales. Le Vietnam (84 409 tonnes), le Japon (14 320 tonnes) et l’Indonésie (6 244 tonnes) sont les plus gros exportateurs de thé vert après la Chine.
  • Tous les principaux exportateurs de thé vert devraient enregistrer des taux de croissance positifs à moyen terme.

Conclusions

  • Le thé reste un secteur cruciale à l’échelle mondiale, contribuant significativement au développement économique, à la réduction de la pauvreté, et à la sécurité alimentaire.
  • Les défis présents dans l’industrie du thé sont le changement climatique, la volatilité des prix, la faible productivité, l’augmentation des coûts de production, et la baisse des retours sur investissement pour les agriculteurs.
  • La consommation mondiale de thé reste forte, alimentée par l’augmentation des revenus dans les économies émergentes et la prise de conscience des bienfaits du thé pour la santé.
  • La tendance à une augmentation de la consommation devrait se poursuivre, soutenue par les principaux pays producteurs et la reprise dans les marchés traditionnels.
  • Le thé est une source vitale d’approvisionnement en devises étrangères pour de nombreux pays à faible revenu.
  • Une partie de la croissance du marché du thé viendra des préférences des consommateurs pour l’innovation, la diversification, ainsi que pour les thés spécialisés et de première qualité.

Photo by bady abbas on Unsplash

Photo by Ian Taylor on Unsplash

Photo by Ben Moreland on Unsplash

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut