Qu’est-ce que le wabi-sabi ?

114
Salle de cérémonie du thé wabi-sabi. Créé par Dall-E et ChatGPT.

Le wabi-sabi est une perspective japonaise focalisée sur le caractère éphémère des choses ainsi que sur leur imperfection.

Sorte d’esthétique, elle invite ceux qui désirent la suivre à accepter l’impermanence et le cycle naturel de croissance et de décomposition de la vie, avec respect pour sa beauté.

Cette philosophie s’est fondue dans la cérémonie du thé japonaise pour donner le concept du wabi-cha, terme qui aurait été inventé par Sen no Rikyū.

Voici son histoire.

Histoire du wabi-sabi

Comme beaucoup de choses au Japon, le wabi-sabi trouve ses racines dans le bouddhisme zen et le taoïsme chinois.

Wabi signifiait à l’origine “solitude” mais a évolué pour rappeler aujourd’hui la beauté discrète. Quant à sabi, il signifie “la beauté qui vient avec l’âge”. Il faut bien sûr comprendre ces deux concepts de manière figurée.

Ainsi, le wabi-sabi se rapporte à l’appréciation que l’on peut avoir pour le calme et le changement qui passe avec le temps.

Ces principes furent introduits dans la cérémonie du thé par le prêtre zen Murata Jukō (1423–1502). Il les mit en application en remplaçant la vaisselle “bling bling” faite d’or, de porcelaine, et de jade de l’époque par des bols et cuillères en bois et en argile.

Près d’un siècle plus tard, Sen no Rikyū sublima ces principes en inventant la maison de la cérémonie du thé et les rituels qui vont avec.

L’expression “wabi-sabi” fut inventée par Kobori Enshu, un artiste et potier de l’Uji du début du 17e siècle.

113
Esthétique wabi-sabi d’une maison de thé japonaise. Créée par Dall-E et ChatGPT.

Principes Fondamentaux du Wabi-Sabi

Plusieurs intellectuels ont tenté de définir le wabi-sabi.

Une des définitions que nous avons retenues est la suivante, par Richard Powell : Le wabi-sabi reconnaît trois vérités : rien ne dure, rien n’est jamais fini, et rien n’est éternel.

Il repose sur les principes suivants :

Imperfection

Le wabi-sabi rejette la perfection, qu’il pense d’ailleurs impossible. Au contraire, il apprécie et tolère les défauts. D’un point de vue d’ingénierie, un bol fabriqué selon le wabi-sabi ne pourra pas être parfaitement rond.

Impermanence

Le wabi-sabi accepte et révère presque l’impermanence et le changement constant que le temps impose aux choses et à l’environnement.

Simplicité

Le wabi-sabi valorise la simplicité et le minimalisme.

Le wabi-sabi et le thé

Le wabi-sabi s’exprime surtout à travers le rituel de la cérémonie du thé.

Situés dans une salle spécialement conçue à cet effet, les invités entrent par une porte basse afin de se baisser, leur rappelant l’importance de l’humilité. Dans le hall, ils se défont de tout ce dont ils n’auront pas besoin, ne gardant que leur vêtement (il est recommandé d’assister à la cérémonie du thé avec un kimono).

Une fois prêts, le maître de la cérémonie entre et commence le rituel pour les invités.

Les outils qu’il utilise sont le chawan (bol à thé), le chasen (fouet en bambou utilisé pour mélanger le matcha), le chashaku (la cuillère en bambou utilisée pour mesurer le matcha), le natsume (pot à thé utilisé pour conserver le matcha) et le kensui (le bol pour les eaux usées).

Ceux-ci sont choisis en fonction du principe d’harmonie, c’est-à-dire, en fonction de la saison, de la cérémonie, et du caractère des invités.

Quelle est la différence entre wabi-sabi et wabi-cha ?

Le wabi-sabi est l’esthétique (la philosophie) avec ses principes ; le wabi-cha est la cérémonie de thé pratiquée en fonction des principes du wabi-sabi.

Quelle est la différence entre wabi-sabi et chanoyu ?

Wabi-cha est la cérémonie de thé japonaise selon les principes du wabi-sabi. Chanoyu est le terme utilisé pour désigner la cérémonie du thé sans école particulière.

Conclusion

Le wabi-sabi est un point de vue japonais mettant l’emphase sur l’acceptation de l’impermanence, du changement, et de l’imperfection.

Associé à la cérémonie du thé, il devient wabi-cha (cha signifiant thé), ne devant pas être confondu avec le chanoyu, terme désignant la cérémonie du thé dans son ensemble.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut