Classement des thés selon leur niveau d’oxydation

L’oxydation du thé est le processus de décomposition naturel de la feuille de thé initié par les enzymes qu’elle contient. C’est ce niveau d’oxydation qui donne au thé sa couleur.

L’art de faire du thé est donc l’art de contrôler son oxydation.

En effet, tous les thés viennent de la même plante qui se dit en latin Camellia sinensis. Les maîtres du thé sont donc libres de préparer les thés selon leurs envies, leur matériel, et leurs compétences.

Découvrez le classement des thés selon leur niveau d’oxydation, du moins oxydé, au plus oxydé.

1. Thé vert

Thé vert.

Le thé vert est le thé le moins oxydé. Il n’est d’ailleurs pas oxydé du tout, ce qui lui permet de garder sa couleur verte.

Lorsque les feuilles de thé sont cueillies, elles sont tout de suite réchauffées dans une poêle (en Chine) ou à la vapeur (au Japon) afin de neutraliser les molécules responsables de l’oxydation. Cette étape s’appelle le shaqing.

Le thé vert a un goût herbacé et légèrement astringent.

Les plus connus sont le gunpowder chinois, ou encore les sencha et matcha japonais.

2. Thé jaune

Thé jaune.

Le thé jaune est le second thé le moins oxydé (souvent entre 10 et 20%). Comme le thé vert, il subit un shaqing de plus faible intensité après avoir été cueillis lui permettant de jaunir naturellement par la suite.

Le thé jaune est apprécié par ceux qui aiment le thé vert mais sans son astringence et goût herbacé qui lui sont souvent associés.

3. Thé blanc

Thé blanc

Le thé blanc est un thé naturel, flétri puis séché au soleil, subissant le moins de transformation parmi tous les thés.

Il n’est ni roulé, ni compressé.

4. Thé oolong

Thé oolong.

Le thé oolong est un thé oxydé de 8% à 85%. Il est souvent considéré comme un compromis entre le thé vert et le thé noir.

5. Thé sombre

Thé pu-erh

Le thé sombre est un thé particulier du fait qu’il est fermenté avant d’être séché et emballé, pendant parfois plusieurs années.

Il est souvent fabriqué à partir de thé vert ou thé oolong, ce qui le rend légèrement moins oxydé que le thé noir.

6. Thé noir

Thé noir.

Enfin, le thé noir est un thé entièrement oxydé. C’est également le thé le plus produit et consommé dans le monde, un héritage du 17e siècle durant lequel il fut choisi pour être vendu en Europe grâce à sa résistance durant le transport.

Conclusion

Les thés classés du moins oxydé au plus oxydé sont:

  • Vert
  • Jaune
  • Blanc
  • Oolong
  • Sombre
  • Noir

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut