Les 6 meilleurs thés pour maigrir

En Bref

  • Le thé diminue l’absorption de la graisse et aide le corps à en brûler plus sans impact sur l’énergie ressentie.
  • L’hibiscus permet de réduire l’appétit.
  • Remplacer les boissons sucrées par le thé augmente les chances de perdre du poids.

Le thé est une boisson millénaire appréciée pour son goût ainsi que ses multiples impacts positifs sur la santé.

Qu’il soit, vert, jaune, noir, ou blanc, chaque thé apporte des nutriments uniques dont notre corps se nourrit.

Voici six thés susceptibles de vous aider à perdre du poids.

30
Thé.

Thé vert

Le thé vert est un thé non-oxydé, c’est-à-dire qu’il est réchauffé dans une poêle ou à la vapeur lorsqu’il est cueilli afin que son oxydation naturelle soit interrompue.

C’est ce qui explique sa couleur verte.

De par son processus de fabrication, le thé vert est aussi excellent pour la santé.

La théanine et les catéchines qu’il contient diminuent l’absorption de graisse par les cellules et augmentent l’activité du métabolisme, vous permettant ainsi de brûler plus de graisses sans ressenti sur l’énergie dont vous disposez durant la journée.

Le sencha japonais est le thé vert le plus consommé au Japon, prisé pour la qualité de ses feuilles et son processus de fabrication ancestral.

Sources:

Thé blanc

Le thé blanc est le thé le moins transformé. Il est juste séché au soleil et à l’air frais après sa cueillette, ne subissant aucun roulage ou oxydation.

Certaines études ont montré que le thé blanc avit des effets antioxydants, anti-inflammatoires, immuno-régulateurs, anticancéreux, anti-cholestérol, antidiabétiques et anti-obésité.

Il agit sur le poids modulant la consommation de lipides par le corps et en diminuant l’inflammation.

Sources:

Thé noir

Le thé noir est le thé le plus oxydé, ce qui signifie que la feuille a suivi son état naturel d’oxydation avant qu’il soit interrompu par un réchauffement à la vapeur (au Japon) ou à la poêle (en Chine) pour être vendu dans le commerce.

Le thé noir est également le plus chargé en théine.

Certaines études ont montré que la consommation de thé noir accompagnée d’un régime modéré en graisse permettait de diminuer le cholestérol de manière significative.

D’autres nous ont appris que les polyphénols de thé noir avaient un impact sur l’obésité en réduisant l’absorption des lipides par l’intestin.

Enfin, le thé noir diminue également le stress oxydatif.

Sources:

Thé oolong

Le thé oolong est un thé partiellement oxydé ce qui lui donne une saveur ressemblant à la fois au thé noir et au thé vert.

Des études ont montré que la consommation du thé oolong augmentait l’oxydation des graisses, notamment pendant la nuit, sans impact sur le sommeil ou l’énergie dépensée.

Les autres études faites sur le sujet ont montré que la caféine présente dans le thé oolong réduisait l’absorption de graisse dans les intestins.

Sources:

Thé pu-er

Le thé pu-er est un thé fermenté en brique pendant plusieurs années ce qui lui permet d’acquérir des molécules bien spécifiques ayant un impact sur la flore intestinale.

Les études faites à ce sujet montrent que la consommation de thé pu-er change la composition des intestins qui absorbent moins de graisse ce qui à terme, réduit l’obésité.

Le thé pu-erh activerait également une enzyme permettant au corps de convertir la graisse blanche en un type de graisse qui brûle plus de calories.

Sources:

Hibiscus

L’hibiscus est une plante à fleurs faisant partie des Malvaceae. Il y en a plusieurs centaines poussant dans des régions tempérées chaudes, subtropicales et tropicales du monde entier.

Elles se distinguent par ses grandes fleurs et est également consommée en tisane.

Il y a plusieurs sortes d’hibiscus et lorsqu’il s’agit de la perte de poids, il est avisé de préférer l’hibiscus sabdariffa.

En effet, des études ont montré qu’elle pouvait réduire l’obésité, la graisse abdominale, et améliorer le problème de stéatose (foie gras).

D’autres ont montré que l’hibiscus agissait sur les biomarqueurs de l’appétit, le réduisant, et permettant ainsi d’éviter la reprise de poids.

Enfin, l’hibiscus a des propriétés anti-inflammatoires.

Sources:

Conclusion

Le thé vert, blanc, noir, oolong, et pu-er permettent de perdre du poids en modifiant l’absorption de graisse dans les intestins et en augmentant la graisse naturellement brûlée par le corps.

L’hibiscus, quant à lui, agit sur des biomarqueurs permettant de réduire l’appétit, et par conséquent, la perte de poids.

Enfin, il est bon de rappeler que la perte de poids peut également s’opérer lorsqu’on remplace les boissons sucrées telles que les sodas par le thé.

En effet, le thé ne contient qu’une seule calorie… pour tout un paquet de 100 grammes.

Photo by lil artsy.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut