Tout savoir sur le gyokuro

En bref

  • Gyokuro est un thé d’ombre japonais.
  • Inventé en 1841, il est l’un des meilleurs thés japonais et l’un des plus chers.
  • Riche en umami et faible en amertume, ses saveurs sont douces et agréables.
  • Le Gyokuro est infusé à basse température (50°C – 70°C) pendant une minute et demie à trois minutes.
  • Le Gyokuro est excellent pour la santé en raison de sa haute concentration en L-théanine.
Thé gyokuro sur une assiette blanche.
Gyokuro. Source: Simona Suzuki.

Gyokuro est un thé d’ombre japonais (thé vert). Placé à l’ombre pendant environ trois semaines, c’est l’un des meilleurs thés du pays du soleil levant.

Pourquoi boire du gyokuro ?

Gyokuro est l’un des meilleurs thés japonais. Doux et riche en umami, il contient plus de chlorophylle, de caféine et de L-théanine que les thés classiques comme le sencha.

C’est un excellent choix pour les amateurs de thé qui préfèrent moins d’amertume.

Quels sont les vertus et bienfaits du gyokuro ?

Gyokuro partage tous les effets bénéfiques du thé vert, mais contient moins de catéchine et plus de L-théanine.

La L-théanine réduit le stress, a des effets neuroprotecteurs, influence l’efficacité des agents antinéoplasiques et pourrait également réduire l’obésité (1) (2) (3) (4) (5).

Ainsi, le gyokuro aide à maintenir le système cardiovasculaire en bonne santé, aurait des propriétés anti-cancer et anti-âge, contribuerait à une bonne hygiène bucco-dentaire, améliorerait la fonction cérébrale, protègerait contre les maladies dégénératives, réduirait le stress, l’anxiété et la pression artérielle, et serait bénéfique pour le système digestif.

Composés et molécules dans le gyokuro.
Composés et molécules présents dans le gyokuro.

Comment infuser le gyokuro ?

Le gyokuro s’infuse à une température comprise entre 60°C et 70°C, pendant une période d’une minute et demie à trois minutes. Certaines sources recommandent même une température d’infusion de 50°C.

Quelle théière utiliser pour boire le gyokuro ?

Les thés astringents comme le sencha sont souvent préparés dans des théières en grès ou en argile, qui absorbent l’amertume et rendent le thé plus doux.

Comme le gyokuro n’a pas (ou peu) d’amertume, nous vous conseillons d’infuser votre thé dans une théière en porcelaine ou une kyusu traditionelle japonaise.

Peut-on boire du gyokuro glacé ?

Oui !

Pour ce faire, versez le thé chaud dans un verre avec des glaçons, ou préparez le gyokuro dans une bouteille d’eau froide et placez-la au réfrigérateur pendant deux à huit heures.

Combien de temps le gyokuro se conserve-t-il ?

Le gyokuro se conserve de six à dix-huit mois.

Comment conserver le gyokuro ?

Le gyokuro se garde dans un endroit sombre et frais, à l’abri de l’oxygène, des odeurs et de l’humidité. Gardez le thé dans son emballage d’origine et assurez-vous qu’il soit bien hermétiquement fermé.

Thé gyokuro.
Gyokuro.

Quelle est l’histoire du gyokuro ?

L’histoire du gyokuro se mêle à celle du thé d’ombre.

Bien que l’on sache que la culture de thé d’ombre remonte au moins au milieu du XVIe siècle, on ne sait si cette pratique était due à des raisons gustatives ou simplement pour le protéger du froid.

Étant donné que la culture de thé d’ombre pour le goût ne s’est pas généralisée avant le milieu du XIXe siècle, il est probable que les Japonais n’aient pas immédiatement remarqué l’influence de l’ombre sur le goût du thé.

Les anciennes plantations de thé étaient appelées “Zarai”, des plantations sans cultivars spécifiques. Chaque plante était donc différente, ce qui rendait les comparaisons difficiles.

Quoi qu’il en soit, la légende raconte que le gyokuro a été inventé par Yamamoto Kahei, propriétaire du célèbre magasin Yamamotoyama, qui a été le premier à vendre le sencha de Nagatani Soen.

Un jour de 1835, Kahei se rendit à Kyoto pour visiter une ferme qui produisait du tencha (dont l’origine reste un mystère à ce jour).

Il remarqua que les feuilles de thé d’ombre étaient collantes pendant la transformation du thé. Il décida donc de les former en petites boules (comme le thé chinois gunpowder) et appela ce thé Tamano Tsuyu.

Malheureusement, sans connaissance du thé ombragé, il ne put jamais reproduire ce thé.

Quelques années plus tard, Eguchi Shigejuro comprit ce que Kahei ignorait et inventa le gyokuro en 1841, qui fut plus tard perfectionné par Tsujiri Emon.

La couleur jaune/vert pâle du gyokuro infusé.
Gyokuro infusé.

Comment le gyokuro est-il produit ?

Gyokuro volgt een vergelijkbaar productieproces als sencha.

De thee wordt geplukt, gestoomd (shaqing), gedroogd, gerold en gedraaid.

De verschillen betreffen het feit dat gyokuro drie weken voor de pluk in de schaduw groeit, slechts één keer per jaar wordt geplukt (mei – juni), en vaak afkomstig is van een andere cultivar (yabukita voor sencha, Asahi, Okumidori, Yamakai of Saemidori voor gyokuro).

Statistieken over gyokuro

40% van de gyokuro wordt geproduceerd in Yame en de rest wordt geproduceerd in Kyoto in de Uji, een traditionele theeregio.

Pourquoi le gyokuro est-il plus cher ?

Le Gyokuro est plus cher pour plusieurs raisons.

D’abord, le gyokuro est souvent un shincha, c’est-à-dire, un thé de première récolte considérée comme la meilleure. Non seulement les thés shincha sont plus chers, mais il y en a fatalement moins.

Ensuite, le gyokuro est un thé d’ombre, ce qui signifie qu’il demande plus de travail pour les agriculteurs.

Enfin, le gyokuro est l’un des meilleurs thés japonais, ce qui fait que sa demande est plus élevée.

Dans quel contexte boit-on du gyokuro ?

Au Japon, le gyokuro est souvent réservé aux invités de marque.

En raison de sa haute teneur en caféine, il est recommandé de le boire le matin ou dans l’après-midi et d’éviter de le consommer le soir.

Pourquoi le gyokuro est-il vert foncé ?

La couleur du gyokuro est due à l’excès de chlorophylle produit en réaction au placement de la plante de thé à l’ombre pendant trois semaines.

Quelle est la différence entre le gyokuro et le tencha ?

Le gyokuro et le tencha sont deux thés d’ombre fort similaires.

Leurs différences résident donc dans les détails.

En premier lieu, le tencha, contrairement au gyokuro, est destiné à être transformé en poudre pour devenir du matcha.

Les tiges sont soustraites pendant la production pour obtenir une poudre de meilleure qualité appelée matcha.

La deuxième différence concerne la période de mise à l’ombre.

De trois semaines pour le gyokuro, elle est de quatre semaines pour le matcha (du moins, le cérémonial).

Conclusion

Le gyokuro est un thé d’ombre japonais apprécié pour son goût riche en umami et ses bienfaits pour la santé.

L’un des meilleurs thés japonais, le gyokuro est rare et a un certain prix.

Il a été inventé en 1841 et reste depuis cette date au sommet des thés japonais.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut